Pourquoi l’automatisation des machines de production en tôlerie devient un sujet primordial pour les entreprises ?

Pourquoi l’automatisation des machines de production en tôlerie devient un sujet primordial pour les entreprises ?

L’automatisation des machines de production est un sujet prégnant dans de nombreuses industries, mais encore plus dans le secteur de la tôlerie. Dans un marché très tendu où les délais sont serrés et les coûts âprement négociés, les professionnels de la tôlerie ont en effet tout intérêt à gagner un maximum en productivité pour se démarquer de la concurrence. Découvrez pourquoi l’automatisation des machines de production est devenue un sujet de premier plan et comment en bénéficier en s’équipant des bons outils !

Automatisation des machines de production en tôlerie : de quoi est-il question ?

Les machines en tôlerie sont équipées d’options automatiques qui permettent notamment:

  • De charger et de décharger automatiquement une tôle sur la table machine.
  • De décharger en automatique des pièces découpées, avec des palonniers à ventouse ou à bras.
  • De gérer une palettisation automatique, c’est-à-dire la gestion des pièces en tas au pied machine.
  • De piloter des « transtockers » de tôle, soit un magasin de stockage des tôles.

 

Automatisation des machines de production : un enjeu de premier plan pour les professionnels de la tôlerie

Les entreprises de tôlerie font face au double défi de produire de façon flexible et rapidement des pièces à un prix compétitif, tout en étant soumises à l’enjeu de la reproductibilité à qualité constante. Les professionnels de la tôlerie font par ailleurs face à une pénurie de talents, alors même qu’ils disposent d’une large offre de machines-outils équipées d’options automatisées. Pliage, usinage de séries de pièces… Dans cette industrie où l’on compte de nombreuses tâches répétitives et similaires, l’automatisation des machines de production est intéressante à plusieurs égards, afin de garantir un haut niveau de qualité avec un personnel réduit.

 

La gamme de solutions CAO, FAO, PDM et ERP TopSolid

Automatisation des machines de production en tôlerie : quels avantages ?

Les avantages de l’automatisation des machines de production sont nombreux :

  • Gain de productivité à tous les niveaux
  • Rapidité accrue lors de la mise en œuvre
  • Optimisation des flux de pièces dans l’atelier, grâce à la palettisation automatique permettant de gérer les tas et les déposes pièces, mais aussi grâce à l’ordonnancement de la dépose des pièces réalisé en fonction de la gamme opératoire de chaque pièce
  • Possibilité de faire fonctionner les machines de nuit, en toute autonomie. Ce qui permet de répondre à la pénurie de main d’œuvre et de gagner en compétitivité.
  • Diminution du risque d’erreur, en limitant les interventions humaines.

Dans cette nouvelle ère automatisée, le rôle des humains reste capital. Les entreprises ont en effet besoin de personnel qualifié pour coordonner, surveiller et contrôler les processus de production, mais aussi assurer la maintenance des machines pour garantir le meilleur taux de service possible. Par ailleurs, l’expertise d’un professionnel de la tôlerie est précieuse et supérieure à celles des machines dans de multiples domaines. En revanche, un important niveau d’automatisation permet de réduire favorablement l’effort physique à fournir par le personnel. Ce qui n’est pas négligeable !

 

Comment TopSolid’Cut permet de répondre au besoin d’automatisation des machines de production

Outil de CFAO intégrée des métiers de la tôlerie associé à un ERP, TopSolid’Cut permet de concevoir et d’industrialiser des tôles, de la plus simple à la plus complexe. Reconnaissance des outils spéciaux, macros d’usinage personnalisables, montage en automatique de tourelles, refendage, coupe commune, cisaillage, gestion des modes d’évacuation des pièces et des chutes, stratégie d’usinage, post-processeurs personnalisables… Solution experte en poinçonnage et en découpe, notre outil permet aux entreprises de la tôlerie de concevoir et de fabriquer des pièces avec une solution unique, tout en générant des gains de productivité importants. Lors du développement de TopSolid’Cut, l’une des priorités était d’ailleurs de pouvoir gérer les équipements automatisés. Dans une démarche d’automatisation, les bonnes raisons de recourir à TopSolid’Cut ne manquent pas :

  • TopSolid’Cut bénéficie d’une expertise de plus de 35 années relative à la connaissance des machines-outils en tôlerie.
  • Notre solution comporte des post-processeurs de haut niveau, intégrant la programmation des équipements automatisés.
  • Les équipes TopSolid effectuent une veille technologique permanente sur les évolutions des machines-outils. Une nouvelle version de la solution voit ainsi le jour chaque année, enrichie de nouvelles fonctionnalités pour rester à la page et suivre les dernières évolutions métiers.
  • Au besoin, du développement spécifique peut être effectué pour intégrer les éléments automatisés dans l’application TopSolid’Cut.
  • Nos équipes sont sans cesse en discussion avec les fabricants de machines pour créer des accords de partenariat.

 

Etant donné que TOPSOLID est éditeur de ses propres solutions CFAO et ERP, nous sommes en mesure d’être particulièrement réactifs sur les projets de développement, afin d’être à l’écoute du marché et de ses besoins. Nous disposons en effet d’un service de développement spécifique dimensionné et nous nous appuyons sur un important réseau de clients partenaires.

 

Enfin, notre solution est reconnue sur le marché pour sécuriser la collaboration avec les fabricants machine.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur TopSolid’Cut ? Demandez une démonstration ! Nos experts seront ravis de vous aider à clarifier vos besoins et à identifier avec vous les gains de productivité possibles pour votre entreprise.

Professionnels de la tôlerie : quelles solutions mettre en place pour rester compétitifs ?

Professionnels de la tôlerie : quelles solutions mettre en place pour rester compétitifs ?

Le secteur de la tôlerie est un marché en plein essor technologique. Qu’il s’agisse de tôlerie fine de précision pour l’industrie ou de tôlerie industrielle pour le bâtiment, les exigences des clients sont de plus en plus spécifiques. Par ailleurs, ce secteur extrêmement concurrentiel rencontre des difficultés dues à une pénurie de main d’oeuvre et des approvisionnements difficiles en matières premières. Dans un tel contexte, comment faire pour maîtriser ses coûts tout en optimisant sa production ? Comment accroître sa flexibilité tout en préservant la qualité de ses produits et ses délais ? En clair, comment rester compétitif ?

Les principaux freins à la compétitivité dans le secteur de la tôlerie industrielle

Pour demeurer compétitif sur un marché tel que celui de la tôlerie, il est nécessaire d’avoir la capacité de produire rapidement des pièces, parfois complexes, de grande qualité. Malheureusement, dans une industrie qui peine à se moderniser et une conjoncture défavorable, c’est un objectif difficile à atteindre.

 

Des équipements peu adaptés aux exigences élevées et aux demandes de plus en plus complexes des clients

Si le secteur de la tôlerie se porte bien, les attentes des clients ont beaucoup évolué. De la conception à la fabrication, en passant par la gestion des pièces, un fabriquant doit pouvoir répondre aux besoins spécifiques de chaque client avec rapidité et flexibilité, qu’il s’agisse d’un nombre restreint de pièces complexes ou d’une production simple en série.

Mais concevoir et fabriquer des pièces de tôlerie est un processus qui nécessite un volume important de données qui doivent pouvoir être exploitées de façon sûre et efficace. Qu’il s’agisse d’échanges avec le client lors de la conception, de la prise en compte d’éventuels changements ou de la mise en route d’une production, le transfert des données est une étape clé dans un processus de production.

Lorsque les différents logiciels utilisés (CAO, FAO, ERP) ne sont pas intégrés, les transferts de données peuvent engendrer une perte de temps conséquente et un risque majeur d’erreur. Ce risque est d’autant plus important lorsque l’on utilise des machines d’ancienne génération qui ne sont pas automatisées.

 

Une pénurie de professionnels qualifiés

Pour faire face à des demandes clients de plus en plus aléatoires et personnalisées, les entreprises ont besoin de collaborateurs qualifiés et polyvalents. Cependant, les métiers de l’industrie en général et la tôlerie en particulier souffrent d’une mauvaise image en termes de pénibilité et de sécurité, et n’attirent plus les jeunes.

Le métier de tôlier se perd progressivement et cela représente un frein sérieux à la compétitivité car beaucoup d’entreprises doivent refuser des contrats par manque de ressources humaines, notamment des PME qui n’ont pas la possibilité de former les collaborateurs sur le poste.

 

 

Des problèmes d’approvisionnement

Avec les répercussions de la pandémie de COVID-19 et du conflit russo-ukrainien, 75% des entreprises du marché de la métallurgie sont touchées par des problèmes d’approvisionnement. En effet, la quasi-totalité de l’acier et de l’aluminium utilisés en France viennent de Russie ou d’Ukraine.

Avec des hausses des prix constantes et significatives ainsi que des délais d’approvisionnement croissants, certaines entreprises de métallurgie ne peuvent plus produire. Notamment les entreprises n’ayant pas signé de contrat d’approvisionnement longue durée qui voient fondre leurs stocks et ne sont pas prioritaires sur les expéditions.

 

La gamme de solutions CAO, FAO, PDM et ERP TopSolid

Les solutions pour se démarquer sur un marché de la tôlerie extrêmement compétitif

Si les problèmes d’approvisionnement sont plus dépendants de la conjoncture que de la bonne gestion des entreprises, il existe toutefois des solutions pour atténuer les autres freins à la compétitivité et se démarquer de la concurrence :

  • Renouveler son parc industriel en investissant dans des équipements automatiques, performants et flexibles qui permettront une production optimisée et réduiront le besoin en main d’œuvre
  • Assurer la relève en formant des jeunes en alternance
  • Promouvoir la formation continue et la transmission des connaissances au sein de ses équipes pour conserver les compétences dans l’entreprise et permettre l’évolution des collaborateurs
  • S’équiper de logiciels CFAO-ERP intégrés pour optimiser son processus de production

En d’autres termes digitaliser son entreprise.

 

TopSolid : digitaliser son entreprise de tôlerie avec un logiciel multifonction pour optimiser sa production

Plus qu’un éditeur de logiciels, TOPSOLID est le partenaire qui accompagne les professionnels de la tôlerie dans la mise en œuvre de solutions digitales pour accroitre leur compétitivité.

 

TopSolid’Cut, la CFAO intégrée des métiers de la tôlerie

TopSolid’Cut est une solution CFAO totalement intégrée et spécifiquement conçue pour les métiers de la tôlerie. Du dépliage de pièces de tôle au pilotage des poinçonneuses en passant par les machines de découpe, cette solution sécurise et fiabilise les transferts de données pour la conception, la fabrication et la gestion des pièces. Elle permet des gains de productivité allant jusqu’à 30%.

 

L’intégration de vos outils de CAO-FAO-ERP avec TopSolid’Cut vous garantissent :

  • La fiabilité de vos données, un gain de temps considérable car vous n’avez pas à les ressaisir, et une meilleure traçabilité. Par ailleurs, toutes vos informations sont stockées et accessibles de façon centralisée et sécurisée pour une meilleure sauvegarde de votre expertise.
  • Une solution conçue spécifiquement pour la tôlerie permettant l’industrialisation de tous types de tôles de la plus simple à la plus complexe et de gérer des systèmes optionnels automatisés installés sur les machines comme le chargeur-déchargeur, le choix automatique du palonnier ou la gestion automatique de la palettisation.
  • Une optimisation de votre production et de votre productivité grâce à un processus automatisé, des stratégies de découpe intégrées et une imbrication souple et performante pour optimiser votre taux de chute et gagner en compétitivité.

 

TopSolid’Quote, le chiffrage de vos pièces intégré à votre solution CFAO

TopSolid’Quote est un logiciel de chiffrage qui s’intègre à votre solution TopSolid pour vous aider à réaliser des chiffrages rapidement et avec précision. Vous pouvez réaliser vos devis à partir de plans 2D ou 3D sur la base de vos propres bibliothèques de données, de votre historique de production et de standards de la profession avec une parfaite maîtrise de tous les paramètres influant sur les coûts.

En fournissant des devis précis et rapides, vous améliorez votre compétitivité et votre rentabilité car vous diminuez le risque d’erreur en collant au plus près à la réalité.

TopSolid propose des solutions numériques pour répondre aux enjeux industriels de demain. Notre gamme de produits innovants de modélisation, production et gestion saura répondre à vos besoins d’optimisation de votre productivité. Vous recherchez un produit CAO/FAO/PDM/ERP complet ? Contactez-nous.

BCM crée la métallerie « online » grâce à TopSolid

BCM crée la métallerie « online » grâce à TopSolid

BCM Métallerie, filiale de la holding industrielle Global Metal Works, est expert en transformation, usinage et assemblage de métaux. L’entreprise utilise TopSolid depuis près de 10 ans, pour assurer le traitement intégral de ses commandes les plus complexes. Dans sa quête d’innovation, le spécialiste de la métallerie se rapproche de TOPSOLID SAS et plus précisément de TOPSOLID Services pour proposer une nouvelle offre à destination des particuliers : la conception en ligne de clôtures en aluminium sur mesure. Retour sur un partenariat réussi.

BCM Métallerie : expert en conception et fabrication de produits finis ou semi-finis métalliques

 

L’entreprise BCM Métallerie est implantée en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le village de Saint-Rambert-en-Bugey. Depuis plus de 30 ans, la PME familiale prospère dans son domaine d’activité et élargit son offre. A la fois bureau d’étude, atelier d’usinage et d’assemblage, BCM Métallerie met son expertise au service des professionnels, dans les secteurs du bâtiment, de l’énergie, des transports, du mobilier urbain ou encore du luxe. Son savoir-faire en transformation des métaux par usinage et déformation, et en assemblage d’ensembles complexes, positionne l’entreprise comme partenaire de confiance qui prône des valeurs de marque centrées sur le client et sur l’innovation.

 

Les solutions TopSolid au service de l’innovation chez BCM Métallerie

 

Chargé d’affaires chez BCM Métallerie, Adrien Sauvé explique que l’entreprise se distingue par son bureau d’étude, capable de répondre aux cahiers des charges complexes, d’assurer la mise au point des produits et des processus de fabrication performants. En appui, les équipes BCM Métallerie utilisent les solutions TOPSOLID SAS depuis près de 10 ans.

 

Le logiciel CAO TopSolid’Design :

 

La puissance des outils de conception de TopSolid’Design contribue à renforcer l’efficacité et la rapidité de BCM Métallerie dans le domaine de la conception d’ensembles complexes. Adrien Sauvé met notamment en avant le caractère intuitif de l’interface utilisateur, qui permet d’être performant quel que soit le niveau de complexité des modèles. Les fonctions intelligentes du logiciel ainsi que le PDM natif comptent également parmi les avantages notables de TopSolid’Design, au sens du chargé d’affaires qui décrit le logiciel en ces termes : « facile à utiliser, puissant et complet ». Il ajoute que les solutions avancées de simulation s’avèrent particulièrement utiles pour l’usinage de matériaux difficiles, et que les fonctionnalités de classement automatique et de traçabilité des modifications facilitent encore la tâche des équipes.

 

Le logiciel de conception TopSolid’Steel :

 

BCM Métallerie dispose des équipements dernière génération – machines laser et combinées laser-poinçonnage ou encore centres d’usinage multiaxes – pour ses ateliers de transformation de profilé aluminium, de tôlerie, d’usinage des composites et de mécanique de haute précision. L’atelier de mécano-soudure et d’assemblage en outre dispose d’équipements robotisés et de haute technicité. L’entreprise s’adjoint le logiciel TopSolid’Steel en appui. La solution automatique intégrée répond aux besoins de BCM Métallerie dans le cadre du développement de projets de grande envergure. L’entreprise s’assure une production au plus juste, dans un court timing imparti et conformément à des exigences qualité accrues. Adrien Sauvé met particulièrement en avant l’utilité et la performance des fonctions suivantes :

 

  • L’imbrication optimisée pour réduire considérablement les chutes de tôle.
  • La gestion automatisée de la traçabilité matière et documentaire, pour un suivi précis des éléments de chaque projet.
  • La centralisation des données pour gagner du temps dans l’industrialisation des projets.
  • La modélisation de géométries complexes pour éviter des erreurs.

 

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

BCM Métallerie à la conquête de nouveaux territoires avec la métallerie en ligne grâce à TOPSOLID Services

 

Forte de son succès, l’entreprise en profite pour élargir son activité : avril 2021, BCM Métallerie lance la métallerie en ligne, accessible depuis le site artisancloture.com. L’objectif : permettre aux particuliers de concevoir et d’acheter en ligne leur clôture aluminium, tôle ou composite sur mesure. Un modèle dans l’ère du temps, pour autant innovant. Quelques étapes suffisent à concrétiser le projet des particuliers :

 

  1. Un rendez-vous en visio avec un expert dédié : le particulier prend son rendez-vous en ligne, le rendez-vous se déroule en visio. L’expert, sur la base de l’aperçu du jardin, propose au client, en direct, une simulation de sa clôture. Le visuel en 3D permet au client de se projeter, et ajoute un caractère ludique à l’expérience. Pour une réactivité optimale, l’expert génère instantanément le devis.
  2. L’expert se déplace pour prendre les mesures exactes, afin de lancer la fabrication de la clôture sur-mesure.
  3. Le client bénéficie de la livraison et de l’installation de sa clôture à domicile, pour une prestation clé en main.

 

L’offre est séduisante. Le client s’évite toutes contraintes de déplacements : les démarches de conception sont effectuées en ligne, et c’est le professionnel qui se déplace à domicile pour peaufiner les aspects techniques du projet. Le service en outre est attractif en matière d’expérience client : le client visualise à distance le rendu final de sa composition sur des plans 3D immersifs.

 

Pour développer et mettre en œuvre son nouveau projet, BCM Métallerie a fait appel à TOPSOLID Services, spécialistes des développements d’applications sur mesure. Après plusieurs mois de travail, l’équipe dédiée à ce projet aboutit au résultat : un configurateur capable d’automatiser la création sur mesure de clôtures qui s’intègrent virtuellement dans l’environnement du client. Une nouveauté sur le marché, dont Adrien Sauvé se félicite : « La digitalisation des produits autorise leur intégration dans la photo du jardin des clients afin de leur permettre une immersion totale sans bouger de chez eux ». Le client anticipe l’esthétique de son projet, il contracte avec son fournisseur en toute confiance.

 

Ce partenariat réussi prouve l’expertise de TOPSOLID Services dans la mise au point de projets innovants. Ce département spécialisé au sein de TOPSOLID SAS est mobilisé pour développer les applications technologiques requises, sur la base d’un cahier des charges élaboré par le client. TOPSOLID Services développe et fournit l’outil, l’entreprise l’exploite pour assoir sa propre expertise technique – en l’espèce : étude de faisabilité, devis, métrage, fabrication et installation – et diversifier son activité.

 

Vous souhaitez développer un projet innovant ? Contactez nos équipes !

Que peut apporter l’associativité et le paramétrique dans mon process ?

Que peut apporter l’associativité et le paramétrique dans mon process ?

De la mise en plan à la conception, l’associativité et le paramétrique constituent des fonctionnalités essentielles en CFAO. Découvrez la puissance de ces concepts, particulièrement importants dans les secteurs du steel, de la métallerie et de la serrurerie.

Qu’est-ce que l’associativité en CFAO ?

L’associativité permet à un élément de se mettre à jour par rapport à un autre, de la façon la plus automatique possible. L’exemple le plus courant et le plus nécessaire est la mise en plan.

Grâce à l’associativité, si la conception est amenée à évoluer lors de la mise en plan, les plans d’ensembles et de détails se mettront automatiquement à jour. Cette fonctionnalité permet d’éviter de produire des ouvrages avec des plans faux.

Prenons un exemple basique d’ouvrage et d’associativité. Cette poutre équipée est conçue en appui sur 2 murs :

exemple basique d’ouvrage et d’associativité. Cette poutre équipée est conçue en appui sur 2 murs

Le concepteur a créé le plan de débit de la poutre, mais aussi du sous ensemble poutre + platines + goussets :

plan de débit de la poutre, mais aussi du sous ensemble poutre + platines + goussets

Avant la mise en production, une modification doit être apportée, car l’écart entre les murs est finalement plus important que prévu. Le concepteur va donc modifier sa création en allongeant la poutre :

modification conception pour

L’associativité va permettre la mise à jour automatique des différents plans :

L’associativité va permettre la mise à jour automatique des différents plans

Nous venons de voir que l’associativité est utile entre documents, mais elle peut l’être également au sein d’un seul et même document :

Une modification du motif met à jour la position des profilés, des coupes et ajuste automatiquement les vitrages.

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

Conception paramétrique : de quoi parle-t-on ?

On dit qu’une conception est paramétrique lorsqu’il est possible d’y intégrer du paramétrage. Ce paramétrage permet de respecter des règles souhaitées par l’utilisateur.

Prenons un exemple concret. Pour des raisons de résistance et de respect de certaines normes, les traverses de la structure ci-dessous doivent impérativement avoir un écart inférieur à 600mm :

Conception paramétrique exemple

Si la longueur de cette structure doit être ajustée, le paramétrage doit permettre au logiciel d’ajuster la quantité mais aussi l’écart entre les profilés :

    le paramétrage doit permettre au logiciel d’ajuster la quantité mais aussi l’écart entre les profilés

    Autre exemple : le paramétrage permet également de créer des objets paramétriques. L’utilisateur pourra librement faire varier différentes dimensions, mais aussi réaliser des options et variantes :

    : le paramétrage permet également de créer des objets paramétriques
    le paramétrage permet également de créer des objets paramétriques. L’utilisateur pourra librement faire varier différentes dimensions, mais aussi réaliser des options et variantes

    Les avantages de l’associativité et du paramétrique

    Ces concepts d’associativité et de paramétrique sont, – et doivent être -, au service du dessinateur. Ensemble, ils permettent d’avoir des conceptions robustes capables de supporter des mises à jour en cours de projet tout en respectant les règles de conception de la société ou du secteur d’activité.

    Les composants paramétriques sont de vrais atouts pour gagner du temps à tous les niveaux. Ils font partie intégrante des outils des dessinateurs qui ont besoin de gagner significativement en efficacité et en efficience, tout en réduisant leur taux d’erreur. La mise en œuvre de tels composants doit être accessible et rapide afin de pouvoir se faire en cours d’étude.

    • L’associativité permet de :
      • Eviter le risque d’erreur en oubliant un report de modification d’un document à l’autre
      • Avoir des plans toujours à jour
      • Concevoir plus rapidement et simplement
      • Supporter plus facilement les modifications en cours de projet
    • Le paramétrique permet de :
      • Intégrer son savoir-faire et ses règles de conception
      • Respecter plus facilement les normes de conception propres au secteur d’activité
      • Concevoir plus rapidement grâce aux composants paramétriques
      • Supporter plus facilement les modifications en cours de projet

     

     

    Associativité et paramétrique : un enjeu clé pour le secteur du steel, de la métallerie et de la serrurerie

    Le secteur de la métallerie et de la serrurerie regorge de règles de conceptions sur la quasi-totalité des ouvrages à concevoir. Entre les hauteurs de marches / girons sur les escaliers, les écarts entre barreaux d’un garde-corps ou entre poteaux pour satisfaire des exigences de résistance et les surfaces de vitrage en menuiserie… la calculatrice a longtemps été la meilleure amie du métallier !

    En complément de tout cela, il est de plus en plus fréquent que sa phase de conception soit fractionnée en 2 temps.
    Le premier est le travail sur des cotes théoriques fournies par l’architecte ou le client final. Cette phase permet de réaliser du chiffrage, d’étudier la faisabilité technique, d’approvisionner la matière première ou encore de valider un concept avec le client final.

    Le second temps porte sur la mise à jour de l’ouvrage suite au relevé de cotés réalisé sur site. C’est un exercice historiquement compliqué, car le concepteur doit effectuer un lot important de modifications tout en contrôlant les effets de bord de tel ou tel changement. Il doit ensuite mettre à jour ses plans et recalculer ses débits s’ils avaient été anticipés.

    Au cours de ces deux étapes, l’associativité et le paramétrique constituent de solides alliés.

     

    L’associativité et le paramétrique avec TopSolid

    TOPSOLID, depuis toujours, a été conçu et développé nativement pour être paramétrique et associatif.

    Sur le paramétrage, une infinité de possibilités s’offre à vous avec une simplicité de mise en place déconcertante. TopSolid possède un panel important de types de paramètre. Ils vous éviteront le recours à de la programmation ou à l’utilisation de logiciels tiers comme Microsoft Excel.

    En plus de cela, TopSolid intègre du fonctionnel métier facilitant l’application de règles standards (écart de barreaux, distance maximale entre traverses, motif de répétition spécial pour les marches d’escaliers hélicoïdaux…).

    D’autres commandes plus spécifiques permettent au concepteur de se focaliser plus sur les contraintes de son projet plutôt que sur différents calculs. Par exemple, on retrouve une commande de distribution qui permet de répondre en quelques clics à l’ensemble des méthodes de répartitions :

    une commande de distribution qui permet de répondre en quelques clics à l’ensemble des méthodes de répartitions

    Ou encore la fonction sous-composant qui permet la réalisation d’options et variantes de manière illimitée :

    la fonction sous-composant qui permet la réalisation d’options et variantes de manière illimitée

    TopSolid n’est pas en reste sur l’associativité. Bien entendu, le cas de la mise en place est parfaitement intégré, mais le concept a été approfondi sur la totalité de la chaine numérique.

    Il est possible dans la même solution de concevoir, calculer, mettre en plan, imbriquer et usiner (ou découper). Le tout avec une totale associativité. Une modification apportée sur l’ouvrage actualisera la quantité de pièces à produire, l’imbrication ajoutera ou enlèvera des pièces en conséquence et l’usinage recalculera sa gamme d’usinage.

    Métallerie et CFAO : Quels enjeux pour ce secteur ?

    Métallerie et CFAO : Quels enjeux pour ce secteur ?

    Face à des exigences clients toujours plus fortes et dans un contexte de généralisation du BIM, le secteur de la métallerie et de la serrurerie connait une évolution sans précédent. Pour répondre aux contraintes de coûts et de délais, les sociétés n’ont d’autre choix que de se moderniser et d’accroitre leur productivité, tout en diminuant leurs coûts de production. Pour y parvenir, la CFAO constitue un solide allié.

    Métallerie : quels nouveaux enjeux pour les entreprises ?

    Alors que les temps de réflexion s’allongent, les temps de mise en œuvre, eux, se raccourcissent. Les études doivent être anticipées sur des plans architecte puis être actualisées après les relevés de côtes. Ce travail en deux temps implique de disposer d’outils capables de s’actualiser facilement et rapidement, afin de minimiser les temps de mise à jour. Le risque d’erreur peut également être important avec la pression de l’étude, qui doit être mise en production le plus rapidement possible.

    Ajoutons à cela l’arrivée du BIM. Cette « nouvelle » méthode impose aux entreprises le passage au numérique, a minima sur leurs études de conception. Malgré ses avantages, le BIM est aujourd’hui vécu comme une charge de travail supplémentaire, plus que comme un gain.

    Optimisation de l’étude et de la production

    Ces 20 dernières années, le secteur du bâtiment a vu ses marges diminuer. Cette contrainte impose une réduction des coûts, qui passe par une optimisation de l’étude mais aussi de la production.

    Dans cette optique, beaucoup d’entreprises font le choix de l’intégration d’une machine de découpe, de poinçonnage, d’un banc de perçages… En plus d’augmenter leur valeur ajoutée, ces systèmes leur permettent une certaine agilité avec une meilleure maîtrise des délais, combinée à une réduction des risques d’aléas.

    La 3D comme norme

    Par ailleurs, la démocratisation de la 3D a forcé les acteurs du bâtiment à revoir leur façon de vendre, surtout auprès des particuliers. En effet, qui pourrait imaginer aujourd’hui dépenser plusieurs milliers d’euros sans savoir à quoi ressemblera en 3D sa future cuisine ?  Alors qu’il y a encore quelques années, la visualisation 3D pouvait représenter un avantage commercial non négligeable, c’est devenu aujourd’hui un outil banal, dont tous les grands acteurs se sont dotés. Ce phénomène n’a pas épargné les métalliers et les serruriers travaillant avec les particuliers. Les acheteurs ont maintenant besoin de voir à quoi ressemblera leur futur escalier, garde-corps, verrière…

     

    topsolid - métallerie

    La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

     

    Le rôle de la CFAO pour les entreprises de métallerie

    Pour accompagner cette mutation et cette numérisation quasi imposée par le marché, les outils de CAO (Conception Assistée par ordinateur) et de FAO (Fabrication Assistée par Ordinateur) sont des éléments de réponses incontournables.

    La CAO va permettre un gain à l’étude grâce à :

    • La recherche de solution technique
    • La réalisation de nomenclatures (quincailleries, accessoires…).
    • La réalisation de liste de débits des pièces à produire (profilés, tôles, sous-ensembles soudés…)
    • La mise en forme de l’ouvrage avec des plans d’implantations, des coupes de détails, des rendus réalistes…
    • La réalisation de plans de détail pour le lancement en production
    • L’export au format numérique des éléments à produire

    De son côté, la FAO va servir à piloter la ou les machines numériques possédées par l’entreprise. Pour cela, elle va :

    • Importer les fichiers exportés par la CAO
    • Réaliser les programmes d’usinage
    • Générer les fichiers d’usinages qui seront lus par la/les machines

    La CFAO (Conception ET Fabrication assistées par Ordinateur) permet d’éviter de passer par un export / import des pièces à produire. L’usinage se fait dans la même solution que la conception. La CFAO permet un gain de temps considérable et une réduction du risque d’erreur non négligeable. Les fichiers usinés sont toujours dans la bonne version.

    L’autre avantage important d’une CFAO concerne la mise à jour. Si l’étude se met à jour, les fichiers de production aussi. L’utilisateur n’aura donc pas besoin de refaire ses programmes d’usinage.

    Une CFAO accompagne clairement la croissance d’une entreprise de métallerie :

    • En réduisant ses temps et donc ses coûts d’étude
    • En minimisant le risque d’erreur à l’étude comme à la production
    • En optimisant la production grâce au pilotage de machines à commande numérique
    • En permettant l’accès à de nouveaux marchés grâce au BIM
    • En facilitant la démarche commerciale grâce à la modélisation 3D et aux dernières technologies comme la réalité virtuelle

    Les bénéfices de TopSolid pour le secteur de la métallerie

    TopSolid est un acteur majeur dans le monde de la CFAO depuis plus de 30 ans, dans de nombreux secteurs d’activité. Ce retour d’expérience permet de mettre à disposition des métalliers et serruriers une solution complète, performante et surtout métier. TopSolid’Steel est un concentré de technologie et d’innovation, au service d’un secteur en pleine modernisation et à l’exigence grandissante.

    Cette solution dédiée au métier de la métallerie vous permettra de concevoir tout type d’ouvrage (escalier, garde-corps, menuiserie, structure acier, mobilier…) avec n’importe quelle contrainte (encombrement, matériau, forme complexe…). TopSolid’Steel est une solution de conception totalement débridée. Rien n’est impossible, votre imagination sera la seule limite !

     

     

    Pouvoir tout modifier à n’importe quel moment et sans tout refaire

    Les dimensions du béton ne sont pas bonnes ? Le client change d’avis ? L’escalier fait une marche de plus ? La répartition du garde-corps ne convient plus ? Aucun problème ! TopSolid’Steel est une solution paramétrique et associative.

    Intégrez VOS règles dans VOS conceptions pour répondre à VOS besoins.

    Nomenclatures de débits, mises en plan, mises à plat de tôles… Une modification du 3D entraînera automatiquement une mise à jour de vos documents de production ! Gagnez un temps précieux et limitez le risque d’erreur !

    Concevoir et fabriquer dans une seule et même solution

    Maitrisez au mieux votre fabrication grâce à TopSolid’Sheetmetal. Totalement intégré à TopSolid’Steel, ce module complémentaire vous permettra la réalisation d’imbrications, d’organiser votre production mais aussi de piloter vos machines à commandes numériques. Poinçonneuses, machines de découpe plasma, laser, jet d’eau… du 3D au 5x en passant par la découpe tube, tout est maitrisé !

    L’associativité de TopSolid est à votre service, une modification de l’ouvrage entrainera une mise à jour de l’imbrication et des programmes de découpe / poinçonnage !

    CFAO Tôlerie : une nouvelle approche

    CFAO Tôlerie : une nouvelle approche

    Traçabilité, flexibilité, traitement des données en 2D et en 3D… Ces dix dernières années, les besoins des professionnels de la tôlerie chaudronnerie ont profondément changé. En conséquence, la CFAO Tôlerie a dû s’adapter pour répondre à ces nouveaux besoins. Quelles solutions doit apporter un logiciel de CFAO dans cette nouvelle donne ?

    CFAO Tôlerie : bien plus qu’un logiciel

     

    En 2020, proposer une simple solution CFAO Tôlerie n’est plus suffisant. Dans l’univers de la tôlerie-chaudronnerie, la CFAO ne se limite plus à la récupération de données de projets pour les industrialiser. Désormais, les professionnels souhaitent non seulement acquérir une solution leur permettant de concevoir des projets pour les industrialiser, mais attendent également que la solution leur apporte d’autres bénéfices. La solution de CFAO doit s’adapter à l’organisation interne de leur entreprise :

    • en communiquant avec les solutions déjà en place, notamment grâce à un lien direct avec la gestion (ERP)
    • en optimisant et en fiabilisant le processus industriel, grâce à plus de fluidité dans le circuit des données et à la réduction des saisies et ressaisies d’informations
    • en centralisant l’expertise de la société.

    Pour toutes ces raisons, la CFAO a pris une place prépondérante dans les entreprises ces dix dernières années. Dans ce contexte, un éditeur de solutions CFAO n’est plus seulement un fournisseur, mais un véritable partenaire au regard des clients. Il se doit d’analyser l’organisation, de mener au besoin des actions d’audit, afin de proposer un déploiement de la solution CFAO le mieux adapté possible pour la société.

     

    A quels enjeux doit répondre un bon logiciel de CFAO Tôlerie ?

     

    Les besoins des professionnels de la tôlerie-chaudronnerie ont évolués. Un bon logiciel de CFAO doit apporter des réponses à chacun de ces nouveaux besoins :

    • Besoin d’échanger et de traiter de plus en plus de données informatiques
    • Besoin de traiter non seulement des données en 2D, mais aussi en 3D, pour répondre aux demandes du marché
    • Besoin d’avoir de plus en plus de flexibilité, aussi bien au niveau du traitement des données qu’au niveau des outils de production pour diminuer les coûts
    • Besoin de traçabilité pour se conformer aux normes de qualité
    • Besoin de centraliser l’expertise de la société pour pallier le manque de plus en plus important de main d’œuvre qualifiée

    Comment TopSolid propose une nouvelle approche de la CFAO Tôlerie

     

    Véritables partenaires de vos projets de tôlerie et de chaudronnerie, les équipes TopSolid vous accompagnent de A à Z dans vos processus d’industrialisation. Au cours de toute démarche commerciale avant-vente, nos équipes analysent et auditent les sociétés. Lors de cette étape, les logiciels existants sont listés pour envisager une faisabilité d’interfaçages avec TopSolid. La programmation des machines reste une priorité, mais la prise en compte du besoin global est capitale. Nous avons à cœur de nous adapter parfaitement à l’organisation existante. Dans le détail, voici comment nous fonctionnons.

     

    Etape n°1 : Récupération des projets externes

    TopSolid’Sheetmetal propose des fonctions automatiques permettant la récupération et le traitement des projets externes.

    • Traitement de fichiers 2D (dxf-dwg) avec récupération automatique des propriétés des pièces (–quantité-matière-épaisseur-référence-désignation-)
    • Traitement de fichiers 3D (step-iges…) avec une conversion automatique en pièce de tôle pour obtenir en automatique le déplié des pièces
    • Récupération native des dépliés des pièces conçues avec TopSolid

     

    Etape n°2 : centralisation des pièces à produire

    Un gestionnaire des tâches (work manager) permet de centraliser les pièces à produire afin d’optimiser les lancements en production. Il permet également de centraliser les formats de tôle et de gérer les chutes.

    Bon à savoir : le gestionnaire des tâches peut être interfacé avec TopSolid’Erp ou avec un ERP déjà en place dans l’entreprise.

    Fiabilité, traçabilité, qualité et productivité sont les maîtres mots du gestionnaire des tâches qui permet en outre :

    • Centralisations des pièces à produire
    • Optimisation des imbrications
    • Gestion des chutes
    • Mode automatique

     

    La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

    Etape n°3 : lancement des pièces en production

     

    A partir des critères de regroupement proposés dans le gestionnaire des tâches, les lancements des pièces sont optimisés.

     

    Exemple d’imbrication :

    205 - CFAO Tôlerie une nouvelle approche - Exemple d'imbrication TopSolid 1

     

    205 - CFAO Tôlerie une nouvelle approche - Schéma-gestionnaire-de-tâches-TopSolid

     

    205 - CFAO Tôlerie une nouvelle approche - Exemple d'imbrication TopSolid 2

     

    Etape n°4 : fonctions d’usinage évoluées

     

    TopSolid’Sheetmetal propose des fonctions de découpe et de poinçonnage évoluées, permettant à l’utilisateur de gagner un maximum de temps en programmation.

    Quelques exemples :

    • Gestion automatisée des entrées et des sorties en matière
    • Gestion automatisée des micro-attaches
    • Gestion des paramètres de coupe conformes aux données constructeurs machines

     

    Les bénéfices de TopSolid’Sheetmetal

     

    TopSolid’Sheetmetal garantit aux professionnels de la chaudronnerie et de la tôlerie une fiabilité et une traçabilité des données par l’intégration CAO-FAO. Ce processus est rendu possible par la récupération native des dépliés et le fait que les modifications apportées en CAO soient reportées en FAO. TopSolid’Sheetmetal permet également aux entreprises de réduire leurs temps de production, grâce au mode automatique proposé par le gestionnaire des tâches. Enfin, les sociétés ayant fait confiance à notre solution de CFAO observent une augmentation de leur productivité. Le gestionnaire des tâches permet en effet de centraliser les pièces à produire, tout en optimisant les lancements et en gérant les chutes.

    La nouvelle approche CFAO chaudronnerie-tôlerie consiste à prendre en considération l’ensemble des logiciels en place dans une entreprise, ainsi que son organisation interne, afin de déployer une solution CFAO communicante et efficiente. En phase avec les besoins de la profession, TopSolid’Sheetmetal permet de bénéficier d’une meilleure traçabilité et d’une plus grande flexibilité, pour faire face aux enjeux actuels.