Simplifier la gestion de votre outillage – Est-ce possible ?

Simplifier la gestion de votre outillage – Est-ce possible ?

Si la production de pièces usinées pour vos machines-outils est un processus complexe, le système qui est censé le rendre plus efficace doit-il pour autant être un « mal nécessaire » ? Si l’on considère le coût que peut représenter l’arrêt de la production à cause d’une pièce manquante dans le stock, la nécessité d’avoir un bon système de gestion des outils semble évidente. Celui-ci doit cependant être simple à utiliser et conçu pour rendre vos processus plus efficaces et plus sûrs. Voici comment vous pouvez y arriver.

Gestion de l’outillage : qu’entend-on par-là ?

 

La gestion de l’outillage englobe la gestion des outils physiques dans un atelier ainsi que toutes les données techniques attachées à chaque outil et à chaque pièce utilisée dans votre processus de production. Cette gestion est généralement assurée par un logiciel dédié conçu pour aider à la fabrication de pièces usinées en chargeant automatiquement les données techniques dans le système de CAO/FAO et en gérant l’inventaire physique des outils et des pièces.

La gestion de l’outillage est d’autant plus cruciale lorsqu’on utilise un logiciel de CAO/FAO de nouvelle génération. Grâce à la modélisation 3D, à la cinématique des machines, à la simulation avancée et à de nombreux autres outils nécessaires à la création de pièces usinées de haute précision, de nombreuses données sont générées pour garantir une qualité irréprochable aux produits qui sortent de vos chaînes de montage.

Ces données doivent donc être précises, à jour, disponibles et prêtes à être récupérées. De cette façon, vous évitez les inexactitudes, gagnez du temps et économisez de l’argent sur l’ensemble du processus, pour au bout du compte améliorer de votre rentabilité.

 

Les défis liés à la gestion de l’outillage

 

Dans la mesure où la question de votre outillage et des pièces usinées qui le composent constituent un sujet très vaste et complexe, l’un des plus grands défis pour le gérer efficacement réside dans l’interface permettant de transférer les données 3D dans l’application de CAO/FAO. En effet, outre le graphique 3D, chaque outil contient également de nombreux paramètres et fonctions dans l’espace qui constituent la base de l’algorithme du parcours de l’outil dans la FAO. S’il y a un seul paramètre défectueux, l’opération dans la FAO est invalide et ne peut pas être générée.

Un autre défi que rencontrent les entreprises pour gérer leur outil de production est que la plupart des solutions disponibles sur le marché ne fonctionnent que par l’application d’une base de données pures. Ceci signifie que vous ne pouvez obtenir qu’une vue graphique (et non une visualisation 3D) de la pièce à produire, ce qui rend l’utilisation confuse et compliquée, surtout pour des utilisateurs occasionnels. La plupart de ces solutions ne facilitent pas la gestion des données 3D et n’offrent même pas une interface fonctionnelle pour les applications de FAO.

 

Les avantages d’une bonne solution de gestion de l’outillage

 

Si toutes les données relatives à chaque outil et à chaque pièce sont gérées de manière centralisée, cela permet aux informations les concernant d’être récupérables à tout moment et de n’importe où dans l’entreprise. En outre, une bonne gestion des outils permet de s’assurer que toutes les références et rétro-références sont disponibles, non seulement pour la transmission au système de FAO, mais aussi pour tous les programmes CN existants, vous permettant ainsi de mieux planifier la mise en place de nouveaux programmes et d’améliorer la gestion du changement.

Une bonne solution de gestion des outils vous fournit également une image en temps réel de votre stock de pièces dans l’atelier, ce qui vous permet de le synchroniser automatiquement avec votre environnement FAO. Ainsi, en centralisant les données de production, vous pouvez optimiser l’organisation de votre atelier et en augmenter la productivité globale en :

– Réduisant le temps de mise en route des machines

– Améliorant la traçabilité des modifications de programme

– Localisant précisément les outils

– Contrôlant l’utilisation et l’usure des outils

 

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

Conseils aux débutants

 

Si vous envisagez de vous équiper d’un système de gestion de l’outillage, assurez-vous d’opter pour une solution qui vous aidera à gérer efficacement les pièces usinées, les outils assemblés, leur cycle de vie, et qui fonctionne sur une source de données unique, toujours disponible et facilement accessible.

Mais ce dont il faut surtout vous assurer, c’est que votre solution est adaptée à votre activité ! En effet, elle doit pouvoir s’adapter à vos processus et flux de production existants, à votre stratégie de croissance, et cela tout en étant totalement modulaire et évolutive. Pensez grand afin de pouvoir continuer à vous développer !

Pouvoir continuer à vous appuyer sur vos données CN existantes est aussi crucial. Comme vous ne partez pas de zéro, votre solution de gestion de l’outillage doit automatiquement prendre en compte vos données historiques de manière intelligente. En effet, vous ne pouvez pas vous permettre d’arrêter la production pendant que vous remplissez et configurez votre nouvelle base de données. Le système doit être capable de connecter les données existantes entre elles, d’apprendre et de se développer tout en les utilisant et en les intégrant progressivement.

 

En quoi TopSolid’ShopFloor peut répondre à vos besoins en matière de gestion de l’outillage ?

 

Ce qui rend TopSolid vraiment unique sur le marché, c’est qu’il est totalement intégré pour vous assister tout au long du processus de production de vos pièces usinées. TopSolid’ShopFloor est un logiciel basé sur TopSolid’Pdm comme toutes les solutions TopSolid. Ainsi, la gestion des composants et des outils est centralisée et toutes les données stockées sont disponibles et compatibles avec tous les modules TopSolid (FAO, Design, Draft,…)

Pour créer facilement des composants et des assemblages, TopSolid fournit des bibliothèques de données à partir de modèles ISO 13399 entièrement paramétrés. Vous pouvez également importer et utiliser les données de vos fournisseurs. En effet, TopSolid’ShopFloor supporte tous types de données, même celles provenant d’autres systèmes de gestion d’outillage.

La recherche de composants et la création d’assemblages sont simples à réaliser et peuvent être gérées via TopSolid’ShopFloor Tool Manager. Le principe d’assemblage par drag and drop est entièrement graphique et très convivial, il constitue une aide précieuse au quotidien.

En d’autres termes, c’est un système qui :

  • n’a pas d’interface
  • ne traduit ni ne transforme aucune donnée pour créer le parcours de fabrication de l’outil
  • base la source des données sur le noyau TopSolid

Nous pouvons garantir à 100% qu’un outil défini dans l’environnement TopSolid est fonctionnel tout au long du processus, de la FAO au préréglage et à l’usinage.

TOPSOLID est l’un des principaux éditeurs de logiciels de CFAO dans le monde. Avec plus de 35 ans d’expérience, nous proposons des solutions CFAO totalement intégrées et adaptées à votre secteur d’activité, qu’il s’agisse de mécanique (machines, outils, etc.), de tôlerie ou de bois. Partout où une machine interagit avec la matière à usiner, que ce soit pour façonner ou produire une pièce, nous avons une solution adaptée, innovante et unique. Pour en savoir plus, contactez-nous !

TopSolid’Pdm Multisite : centralisez et sécurisez vos données CAO / FAO

TopSolid’Pdm Multisite : centralisez et sécurisez vos données CAO / FAO

Il est communément admis aujourd’hui qu’intégrer un PDM au logiciel de CFAO constitue une nécessité. En effet, le volume des données transitant au sein des différents processus métiers de l’entreprise augmente constamment, et les informations relatives au produit évoluent au quotidien. A ce titre, TOPSOLID SAS propose déjà une suite logicielle PDM/CFAO intégrée très aboutie, dont le système de gestion ultra performant assure le stockage, la mise à jour, l’accès et le partage des données pour tous, du bureau des méthodes à l’usine en passant par les services administratifs …

Cependant, lorsque la société dispose de plusieurs sites géographiques, comment centraliser et sécuriser les projets CAO/FAO en préservant l’intégrité des données et la valeur ajoutée liée au travail collaboratif ?

A l’écoute des retours de ses clients et partenaires, TOPSOLID SAS a développé l’extension TopSolid’Pdm Multisite pour répondre justement à cette problématique. Voici un résumé de la nouvelle version de l’outil.

TopSolid’Pdm Multisite : une extension enrichie de la solution TopSolid’Pdm

 

Dans la majeure partie des entreprises, le déploiement de la solution TopSolid’Pdm, logiciel de gestion des données techniques intégré à la CFAO TopSolid, est réalisé sur un seul site géographique, à proximité du Bureau d’Etudes et/ou des Méthodes. Et c’est lorsqu’une société, disposant de plusieurs entités réparties sur différents sites de production, souhaite leur faire bénéficier de toutes les fonctionnalités de gestion du PDM de TopSolid que le recours à l’extension est pertinent.

En effet, sans une fonctionnalité de gestion des données commune à tous les sites, les utilisateurs doivent gérer eux-mêmes et de manière manuelle, les imports et exports de fichiers. Or, ce mode de fonctionnement entraîne des contraintes impactantes pour les projets gérés à différents endroits :

  • Erreurs humaines liées à des manipulations erronées.
  • Duplication et mise en péril de l’intégrité des données: difficile effectivement d’être à 100% certain que la révision dont on dispose est bien la plus récente et si par conséquent le document est bien à jour.
  • Sécurité non assurée: une fois exportées, rien n’empêche la copie des données.

La solution TopSolid’Pdm Multisite répond à ces problématiques en automatisant la centralisation, la réplication et l’échange de données entre les sites. Qu’il soit considéré comme primaire, comme c’est la plupart du temps le cas pour le siège social, ou secondaire (filiales du pays mère ou à l’étranger), chaque site dispose d’un accès à une information correcte et unifiée.

Les inévitables problématiques de conflit ou de perte d’informations rencontrées lors d’une fusion de données manuelle entre sites, sont ainsi résolues, et le travail s’effectue en toute transparence.

 

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

TopSolid’Pdm Multisite : quels bénéfices perçus par les entreprises déjà équipées ?

 

Les principaux avantages du logiciel TopSolid’Pdm, se retrouvent intégralement dans la version multisite de la solution, au « détail » près … qu’ils s’appliquent à tous les sites de la société !

Les données sont accessibles à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise.

Un Bureau des Méthodes situé à Paris et utilisant TopSolid’Cam par exemple, est en mesure de visualiser et travailler directement sur la dernière révision du Bureau d’Etudes implanté à Berlin. Nul besoin de contacter par téléphone, mail ou visioconférence le site détenteur des -bonnes- informations CAO. Les heures consacrées à des tâches fastidieuses et chronophages de recherche et de vérification sont considérablement réduites, voire supprimées : on imagine aisément le gain de temps et le confort de travail, d’autant plus quand les fuseaux horaires s’invitent dans la partie !

Les données sont sécurisées à travers une administration centralisée et commune à tous les sites.

En effet, l’outil permet de définir des droits d’accès spécifiques aux documents selon les besoins des sites, des groupes de collaborateurs, ou des individus (lecture, écriture, modifications, impression, export, …).  Une disposition qui facilite la mise en œuvre et la gestion aux administrateurs, mais qui évite également aux collaborateurs d’effectuer par erreur des actions sur des documents qui ne leur seraient pas destinés.

L’historique des données est centralisé et tracé en temps réel.

Cela signifie que quelle que soit l’action effectuée par un collaborateur sur un site géographique donné, les informations sont toujours à jour, et ce, pour tout le monde. Ainsi, le risque d’erreur ou de perte d’information, qui pourrait résulter du partage et de la fusion manuelle des données entre les différents sites, est ramené à zéro. En outre, cette traçabilité permet de capitaliser et pérenniser les savoir-faire entre tous les sites. Avoir recours à une méthode ayant été éprouvée (et approuvée) il y a quelques mois pour la fabrication d’un produit dans un autre pays, retrouver immédiatement les paramètres de conception d’une pièce complexe, prévoir les performances d’un projet grâce aux résultats d’un projet similaire, anticiper des achats de matière première à partir d’un précédent bon de commande,… les exemples sont légion.

 

Au final, en centralisant et en sécurisant les données CFAO, TopSolid’Pdm Multisite contribue de fait à une collaboration étendue au sein de la société. La mise en place de l’outil permet en effet de développer un « réseau vertueux » et synergique entre les sites, quelle qu’en soit l’échelle géographique : les process sont plus fluides et par conséquent les collaborateurs plus efficaces, la production est accélérée, donc les coûts diminuent … alors que la qualité même s’améliore.

La vocation de TopSolid’Pdm Multisite va donc bien au-delà de la réplication, de la centralisation ou du partage de données sur des serveurs distants. Compatible avec tous les modules métiers TopSolid et tout type d’Active Directory, simple à mettre en place et abordable, la solution constitue un véritable levier de productivité qui répond à un besoin de mutualisation croissant des entreprises multisites.

CFAO : pourquoi est-il indispensable de privilégier une solution « métier » ?

CFAO : pourquoi est-il indispensable de privilégier une solution « métier » ?

 

Les besoins en CAO et FAO sont directement liés à l’activité de l’entreprise. Ainsi, un bureau d’études de produits de décoration n’aura pas les mêmes besoins ou objectifs qu’un outilleur, un avionneur ou un fabricant de machines spéciales. Chaque entreprise a donc besoin d’une solution de CFAO adaptée aux spécificités de son activité. Découvrez dans cet article toutes les raisons de privilégier un logiciel adapté à votre activité, qui intègre des fonctions métiers pertinentes.

Logiciel de CFAO métier VS généraliste : définitions et différences

 

Le logiciel de CFAO généraliste : les inconvénients du processus de verticalisation

 

Adapter une solution de CFAO généraliste au métier d’une entreprise est possible, et peut même permettre un gain de performance. Cependant, pour y parvenir, une verticalisation de l’outil est nécessaire et doit être réalisée par un intégrateur. Ce dernier devra avoir une parfaite connaissance du métier, sans quoi le projet sera voué à l’échec. L’opération de verticalisation d’un logiciel de CFAO demande, en effet, des développements techniques longs et souvent coûteux. Or, l’intégrateur n’est pas toujours spécialiste métier.

Autre désavantage du processus de verticalisation : les revenus de l’intégrateur proviennent en majorité de la vente de prestations de services et celui-ci a donc tendance à pousser à la verticalisation de la solution de CFAO généraliste. De plus, après la verticalisation du logiciel de CFAO généraliste, chaque changement de version exige une migration supervisée par l’intégrateur. Une équipe projet doit alors être mise en place avec à sa charge les vérifications et validations de tous les développements spécifiques réalisés pour l’entreprise. Le recours à du personnel supplémentaire engendre des coûts non négligeables. Pour gagner en temps et limiter le budget, il est donc préférable de s’adapter au logiciel plutôt que d’adapter le logiciel au métier.

 

Le logiciel de CFAO métier : un outil verticalisé par défaut

 

Le logiciel de CFAO métier est nativement vertical : il s’agit d’une solution conçue métier, clé en main, immédiatement fonctionnelle et spécialisée. Les avantages d’un logiciel de CFAO métier sont nombreux, parmi lesquels :

  • Une excellente capacité à adresser des problématiques métier spécifiques grâce à sa structure pensée par un éditeur spécialisé.
  • La possibilité d’affiner les fonctionnalités de l’outil au fur et à mesure des retours clients. Le logiciel s’adapte ainsi de manière ultra précise aux spécificités métier et l’entreprise bénéficie de la capitalisation de l’expérience.
  • Un déploiement simple et rapide sans nécessité d’adaptations fonctionnelles ou de lourdes phases de test.

 

La personnalisation pendant la démonstration du logiciel

 

Si le choix d’un logiciel de CFAO métier est conseillé, il reste indispensable de tester différentes solutions pour trouver celles qui sera la plus adaptée aux besoins de l’entreprise. En effet, un logiciel de CFAO s’utilise au quotidien, il doit donc correspondre aux exigences liées à l’activité et permettre un gain de temps. Ainsi, lors de la phase de test d’un logiciel CFAO, il est conseillé de soumettre le cahier des charges à l’équipe en charge de la démonstration. Il sera dès-lors possible de tester la capacité du logiciel à s’adapter aux besoins de l’entreprise.

 

 

Integrated Digital Factory : la solution CFAO et ERP tout en un de TOPSOLID

 

En plus d’un logiciel de CFAO métier, choisir une solution totalement intégrée permet l’interopérabilité entre les systèmes de l’entreprise. CAO, FAO, ERP… tous les processus métiers sont reliés entre eux. La structure profite d’un système intégré et modulaire qui prend en compte l’ensemble des besoins de l’entreprise. La suite Integrated Digital Factory regroupe tous les outils TopSolid pour permettre aux entreprises d’entrer dans l’ère de l’industrie 4.0 !

 

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

Le logiciel de CAO TopSolid’Design : une conception révolutionnaire

 

TopSolid’Design a été conçu pour les bureaux d’études souhaitant concevoir et simuler le fonctionnement de pièces unitaires ou de mécanismes complexes et produire le dossier de production correspondant (nomenclature, plans de détails, plans d’ensembles). TopSolid’Design est un logiciel de CAO communicant en entrée et sortie avec tous les autres CAO standards présents sur le marché et qui intègre un PDM natif et transparent. C’est aussi une solution modulaire qui grandit avec l’entreprise en se liant notamment avec la FAO et l’ERP.

 

 

 

Le logiciel de FAO et CFAO TopSolid’Cam : une solution globale de CFAO simple, intuitive et évolutive

 

TopSolid’Cam est un logiciel de FAO modulaire et flexible qui permet de programmer des pièces en fraisage 2 axes ½, 3 axes, 4 axes et 5 axes, en tournage, en fraisage-tournage (Millturn) et en décolletage (Swissturn). TopSolid’Cam offre des solutions d’usinage pour tout type de pièces, y compris pour des applications spécifiques telles que les turbines, les rouets, les roues à aubes et les tubulures. Avec TopSolid’Cam, chaque opération de la gamme d’usinage peut être simulée et vérifiée en temps réel, afin d’obtenir un résultat optimal en termes de sécurité, de temps d’usinage et de qualité.

 

 

Le logiciel de CAO TopSolid’Steel : le logiciel spécialement conçu pour la métallerie

 

Le logiciel de CAO métallerie TopSolid’Steel permet de concevoir, d’organiser et de produire plus rapidement des ouvrages de tout type. Il est doté d’une ergonomie intuitive qui rend l’application facile à prendre en main et à utiliser au quotidien. Les bibliothèques complètes intégrées à TopSolid’Steel permettent également un gain de temps dans l’utilisation des normes de construction, mais aussi une génération rapide des documents à destination de la production (plans, notices).

 

 

Le logiciel ERP TopSolid’Erp : la GPAO pour l’industrie 4.0

 

TopSolid’Erp permet aux entreprises de disposer d’un système de gestion global, centralisé et stratégique. Conçu dans une optique d’Industrie 4.0, TopSolid’Erp permet une traçabilité complète des flux de gestion. Il offre également l’avantage d’intégrer en natif un module d’ordonnancement, une Gestion Électronique Documentaire (GED) et un module qualité. Le tout articulé avec son module de GPAO et de pilotage d’atelier, pour la dématérialisation des instructions de fabrication.

 

 

Le logiciel CFAO TopSolid’Wood : la CFAO pour les projets bois, de la pré-étude à la fabrication

 

TopSolid’Wood est une chaîne numérique de conception et d’usinage entièrement dédiée aux métiers du bois. Seul logiciel de CFAO intégré spécialement développé pour répondre aux besoins de l’industrie du bois, TopSolid’Wood est une solution d’usinage sur-mesure 2D ½ – 3D – 4&5 axes. TopSolid’Wood présente ainsi des fonctions métiers bois pertinentes, telles qu’une modélisation 3D sans limite et une personnalisation puissante à tous les niveaux. Enfin, ce logiciel de CFAO offre une flexibilité d’utilisation et de nombreuses interfaces, indispensables à tout travail collaboratif.

 

 

Le logiciel de CFAO TopSolid’Cut : La CFAO pour les métiers de la tôlerie

 

Avec TopSolid’Cut, il est possible de concevoir et fabriquer des pièces avec une solution unique CAO/FAO/ERP intégrée tout en générant des gains de productivité importants. Solution automatique couplée avec un riche panel de fonctions manuelles, elle permet la centralisation des données pour obtenir des gains de temps considérables dans l’industrialisation des projets. Ses imbrications sont optimisées pour gagner en taux de chute. Enfin, TopSolid’Cut offre une gestion documentaire, ainsi qu’une gestion automatique des chutes et de la traçabilité matière.

 

 

Les logiciels de CFAO TopSolid’Mold et TopSolid’Progress : la chaîne numérique, conception et fabrication de l’outillage

 

Avec TopSolid’Mold et TopSolid’Progress les moulistes et fabricants d’outils de découpe profitent d’une solution puissante dédiée à la conception de produits et la fabrication d’outils. Les modules TopSolid pour l’outillage sont intégrés de la conception à la simulation et la fabrication, réalisant toute la chaîne numérique.

 

 

Le logiciel TopSolid’Inspection : pour le bullage et le contrôle de cotes

 

TopSolid’Inspection est une solution conçue pour les entreprises de la mécanique qui doivent contrôler la qualité de fabrication des pièces produites. Il remplace le processus manuel de saisie des plans de contrôle par une informatisation simple, adaptée à l’atelier de production. Facilement connectable aux ERP du marché, TopSolid’Inspection automatise toutes les étapes du processus de contrôle qualité du bureau des méthodes, jusqu’au pied de la machine, en passant par la salle de contrôle.

 

 

Le logiciel TopSolid’PartCosting : pour la réalisation de devis techniques

 

TopSolid’PartCosting s’adresse aux sociétés de sous-traitance en usinage où le devis est le préalable à toute commande. Ces sociétés ont besoin de précision dans les chiffrages des pièces usinées, et parfois aussi d’accompagnement dans la réalisation de certains chiffrages. TopSolid’PartCosting est un logiciel qui fonctionne de façon indépendante, ou en liaison avec l’ERP de l’entreprise. Il assiste les deviseurs dans leur chiffrage, grâce à l’utilisation directe du plan de pièce 2D ou 3D.

 

 

Le logiciel TopSolid’ShopFloor : la gestion d’atelier intégrée et simplifiée

 

TopSolid’ShopFloor gère le flux intégral du processus de fabrication, du premier import 3D à la pièce usinée : de l’importation automatisée, en passant par la création et la gestion des outils, à la gestion des programmes et le chargement de ceux-ci sur la commande numérique, sans oublier la gestion du stock d’outils et des dispositifs de stockage des outils assemblés et de leurs composants. De plus, TopSolid’ShopFloor assure la connexion avec tous les systèmes de l’environnement de production (MOCN, bancs de préréglage, systèmes de stockage…).

 

 

Le logiciel TopSolid’Education : la solution CFAO pour se former

 

Avec TopSolid’Education, les mêmes solutions que les industriels sont mises à votre disposition, mais avec des tarifs attractifs spécifiques à l’enseignement, et ce, sur les logiciels, le support ou encore la mise à jour. Les professeurs et les étudiants ont la possibilité de disposer d’une version personnelle pour travailler sur leur matériel en dehors des heures de cours.

Vous souhaitez équiper votre entreprise d’une solution de CFAO adaptée aux spécificités de votre métier et répondant aux exigences de qualité de votre entreprise ? N’hésitez plus, contactez-nous et adoptez TopSolid, la seule solution 100 % made in France !

L’importance du devis technique en phase de prospection

L’importance du devis technique en phase de prospection

Le devis technique est un préalable incontournable pour l’entreprise d’usinage. Et les enjeux de cette étape préliminaire sont d’autant plus importants en phase de prospection : à condition d’être attractif, le devis est l’opportunité de conclure une nouvelle affaire ; tout en gardant à l’esprit que la fiabilité du chiffrage est essentielle pour préserver la rentabilité de l’entreprise. Il s’agit donc d’établir une proposition au plus juste. Or deviser une nouvelle typologie de pièce pour un nouveau client n’est pas aisé, sans compter que la tâche est chronophage et qu’elle requiert des compétences transversales. Dans ce contexte, l’entreprise a tout intérêt à s’équiper d’une solution logicielle performante pour ses devis techniques d’usinage en phase de prospection.

De l’importance du devis technique dans la phase de prospection des entreprises d’usinage

 

Pour entrer en affaires avec un nouveau client, l’entreprise d’usinage qui fonctionne en mode sous-traitance passe nécessairement par un devis technique. Ce 1er contact formel revêt une importance majeure, il conditionne les suites de la relation commerciale : dans la forme comme dans le fond, l’entreprise doit apporter un soin particulier à l’élaboration du document. Si le devis est un exercice récurrent auquel l’entreprise est habituée, en phase de prospection, des difficultés peuvent émerger et notamment : l’augmentation du volume de devis à produire, la difficulté à convaincre de nouveaux clients et la complexité à chiffrer des typologies de pièces jusqu’alors inconnues.

 

Comment faire face à l’augmentation des devis à produire

 

En phase de prospection, l’entreprise multiplie les opportunités commerciales, qui aboutissent à une hausse de la demande de devis. Dans ce contexte, organisation et cohérence de l’offre sont de mise pour préserver l’image professionnelle de l’entreprise et augmenter la performance de son processus de devis.

 

Avant même que la problématique ne se pose, l’entreprise met en place les bonnes pratiques et adopte les outils efficaces en interne : utiliser une base de données accessible à tous les utilisateurs concernés par le processus s’avère primordial. Ainsi, le savoir-faire de l’entreprise est capitalisé, et les informations clés sont centralisées sur une plateforme unique pour être mises à disposition de manière organisée et cohérente. Au moment d’établir un devis, chaque intervenant s’appuie sur les mêmes données, à jour. De cette manière, le processus de devis est non seulement fiabilisé, mais aussi accéléré. Or les chances de gagner une affaire augmentent avec la rapidité de la réponse apportée par l’entreprise, d’autant plus à une époque où le besoin d’instantanéité prévaut.

 

Autre conséquence de l’augmentation de la demande de devis : une montée en charge de travail de chiffrage. L’entreprise pour y faire face a intérêt à préférer aux estimations un système informatisé de calcul des temps d’usinage. Le devis ainsi n’est plus réservé au deviseur expérimenté : le commercial ou le chargé d’affaires, par exemple, peut établir un devis fiable sans forcément avoir le même niveau d’expertise que ses collaborateurs aux profils plus techniques.. En déléguant, l’entreprise supporte aisément la charge de travail et accélère son taux de réponse.

 

De nouveaux clients à convaincre, leur confiance à gagner

 

Acquérir de nouveaux clients nécessite de convaincre, et cela commence par le devis. L’entreprise doit avoir à l’esprit que le client qui la consulte sollicite en parallèle d’autres sous-traitants. Au-delà de cela, le client a ses propres moyens de chiffrage. Il faut donc partir du principe que le client connaît le prix juste, du moins de manière approximative : il analyse de manière stricte les différents prix et établit une fourchette. Et un devis qui s’en éloigne n’inspire pas confiance, d’où l’intérêt de l’établir au plus juste.

 

  • Un prix trop cher n’est pas attractif.
  • Un prix trop bas inspire de la méfiance.
  • Une offre incohérente nuit au professionnalisme.

 

Le devis est la 1ère impression en phase de prospection, et s’avère primordiale : il s’agit d’être crédible pour positionner l’entreprise comme une référence sur son marché. Si l’entreprise conclut l’affaire, en outre, elle devra se tenir à sa ligne de conduite initiale en matière de prix : son premier chiffrage conditionne ses prix à terme.

 

Le système de calcul de temps pour les typologies de pièce inconnues

 

L’expérience suffit souvent pour estimer une pièce simple ou une forme répandue, auquel cas le devis se base sur une estimation des temps. L’exercice se complique lorsqu’un nouveau client commande une nouvelle typologie de pièce, voire un nouveau matériau. Impossible alors de se baser sur les connaissances existantes, le calcul de temps d’usinage s’impose.

 

En phase de prospection, l’entreprise doit aller vite, et chiffrer de manière fiable. S’équiper d’un outil performant de calcul de temps s’avère indispensable pour les nouvelles typologies de pièces.

 

Miser sur la fiabilité du chiffrage pour allier compétitivité et rentabilité

 

L’entreprise au moment de chiffrer calcule le coût de revient de la pièce dans son atelier. Parce que les aléas subsistent, le devis parfaitement fiable est rare, mais il est possible – et nécessaire – de se rapprocher au plus près du prix exact. Utiliser le système de calcul de temps d’usinage est alors préférable aux estimations.

 

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

Illustration : le graphique ci-dessous met en relief la marge d’erreur par rapport au juste prix de vente, pour un devis estimé d’une part, un devis calculé d’autre part. Le devis estimé se rapproche d’un écart de prix de 15 %, soit un devis raté. Le devis calculé réduit cette oscillation à 5%, un écart tout à fait acceptable.

Source : TopSolid

 

2 enjeux liés à la justesse du devis :

 

  • Un devis trop cher réduit les opportunités de commande.
  • Un devis pas assez cher, dans la fourchette basse du marché, réduit la marge de l’entreprise – voire entraîne un travail à perte.

 

En fiabilisant ses devis, l’entreprise gagne sur tous les plans :

  • Elle gagne la confiance des clients.
  • Elle s’assure de préserver sa rentabilité tout en étant compétitive.
  • Elle se positionne comme une référence sur le marché.
  • Elle peut refuser une affaire en connaissance de cause et ainsi ne conserver que les « bonnes affaires ».
  • Elle argumente sereinement ses prix lors de la phase de négociation.

 

Et plus les devis sont fiables, plus le taux de transformation du devis en commande augmente. Il est utile de mesurer ce taux de transformation pour analyser la performance de son processus de chiffrage.

 

Exemple : l’entreprise qui enregistre 30 commandes pour 100 devis affiche un score de 30%, très honorable dans le domaine de la sous-traitance mécanique. Ce score est d’autant meilleur que les 30 commandes sont passées par de nouveaux clients prospectés : cela prouve que l’entreprise a la capacité de conquérir de nouveaux marchés grâce à une offre de prix équilibrée.

 

TopSolid’PartCosting : la solution efficace pour les devis techniques d’usinage en phase de prospection

 

Pour accompagner les entreprises dans leur processus de chiffrage, TopSolid a développé le logiciel TopSolid’PartCosting. Ce logiciel de chiffrage de pièces se destine à toute entreprise du secteur de la mécanique – usinage, tôlerie, chaudronnerie, décolletage – qui vise une précision accrue dans la réalisation de ses devis.

 

La solution prend en compte toutes les composantes de la fabrication de la pièce -caractéristiques, matière et brut usinés, gestion de la sous-traitance et des achats externes, gamme de fabrication – et maîtrise les paramètres qui influent sur le prix final, comme les coûts non récurrents et les variantes de quantité.

 

En informatisant le poste devis, l’entreprise gagne en outre sur les plans suivants :

 

  • Traçabilité de l’information, capitalisation du savoir-faire et sécurisation des données.
  • Fiabilité du chiffrage grâce au système de calcul des temps face à l’estimation par expérience.
  • Indépendance vis-à-vis du deviseur expert.
  • Méthodologie éprouvée pour un chiffrage au plus juste, sans mauvaise surprise

 

Contactez un conseiller dédié pour découvrir toutes les fonctionnalités du logiciel TopSolid’PartCosting

Qu’est-ce qu’une solution CAO/FAO/ERP/PDM « intégrée » et comment contribue-t-elle à augmenter la productivité de votre entreprise ?

Qu’est-ce qu’une solution CAO/FAO/ERP/PDM « intégrée » et comment contribue-t-elle à augmenter la productivité de votre entreprise ?

 

La productivité d’une entreprise est étroitement liée au système d’informations qu’elle utilise, c’est-à-dire son ERP. Pour une entreprise qui utilise également un logiciel CFAO, pouvoir faire communiquer ces deux logiciels est essentiel pour garantir des process fluides et une performance optimale. Or, connecter un ERP à un logiciel de CFAO est coûteux et complexe, quand ce n’est pas tout simplement impossible. C’est pourquoi il est plus que recommandé d’opter pour une solution CAO/FAO/ERP intégrée. De quoi s’agit-il ? En quoi une solution intégrée peut-elle permettre d’augmenter la productivité de votre entreprise ? Réponses.

Solution intégrée CAO/FAO/ERP/PDM : qu’est-ce que c’est ?

L’intérêt d’associer CAO et FAO n’est plus à démontrer : la modélisation et la fabrication sont intimement liées et il est primordial que les différents intervenants de la chaîne de production aient accès en temps réel à l’ensemble des ressources utiles. Une solution de CFAO permet ainsi d’éviter les allers-retours entre CAO et FAO, et fait gagner un temps précieux.

Du côté de l’ERP, son efficience dépend de sa capacité à prendre en compte les spécificités de votre métier. Gestion des achats et des ventes, gestion des stocks, gestion comptable… Le rôle d’un ERP consiste à gérer l’ensemble des processus de votre entreprise depuis un seul outil : la verticalisation est donc essentielle pour être pertinent. Ainsi, si vous utilisez en prime une solution CFAO, vous avez besoin que votre ERP intègre les données CFAO dans les flux de gestion, pour un fonctionnement optimal.

C’est pourquoi il est plus que recommandé d’opter pour une solution intégrée CFAO/ERP, afin de mutualiser en un seul et même lieu l’ensemble des informations techniques et commerciales de l’entreprise.

 

PDM : un gain de temps essentiel

Le rôle du PDM consiste à extraire et gérer les informations électroniques concernant un produit, afin de les rendre disponibles à d’autres processus métiers. De la définition à la création, en passant par la diffusion et l’utilisation, le PDM recouvre toutes les informations liées au produit. En CFAO, le PDM joue un rôle crucial, car les activités de CFAO nécessitent d’utiliser au quotidien un important volume de données, en évolution constante. Pouvoir s’appuyer sur un système de gestion performant est donc essentiel.

 

Les 4 avantages d’une solution intégrée

 

1.      Un système d’informations unique

En optant pour une solution intégrée, vous avez la possibilité de centraliser et de sauvegarder l’ensemble des données de l’entreprise au sein d’un système d’informations unique. Une solution intégrée CFAO/ERP/PDM permet ainsi de préserver le savoir-faire de l’entreprise, en pérennisant l’expertise métier, grâce au regroupement des différentes méthodes et paramètres de conception en une seule base de données. De cette façon, exit le risque de fuite, d’erreurs ou de perte de données : l’intervention humaine est limitée et vos avantages concurrentiels préservés.

 

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

 

2. Saisie et échange de données : gain de productivité

En automatisant un grand nombre de tâches, une solution intégrée vous fait gagner un temps précieux. Grâce à la solution CFAO/ERP/PDM intégrée, lorsqu’un utilisateur saisit une donnée, elle est directement enregistrée et accessible pour tous les autres utilisateurs dans le logiciel centralisé, il n’y a donc pas besoin de ressaisir des données. Le risque d’erreurs lié à la saisie manuelle est donc limité, puisqu’il n’est nécessaire de les saisir qu’une seule fois et que le logiciel s’occupe ensuite de les faire circuler automatiquement. A la clé : gain de temps et de productivité !

 

3. Une traçabilité des opérations optimisée et une analyse des données simplifiée

Le fait de centraliser toutes ses données dans un logiciel unique permet de garder une trace sécurisée de chacun de ses process. Ainsi, il devient possible d’améliorer en permanence sa production, en s’appuyant sur les résultats des opérations précédentes.

En liant de façon bidirectionnelle ERP, PDM et CFAO, la solution intégrée offre par ailleurs une visibilité à 360° sur les données, ce qui facilite grandement les process d’analyse.

 

4. Licences logicielles : un coût réduit

En rationnalisant le nombre de fournisseurs de solutions logicielles, vous avez la possibilité de réaliser des économies substantielles. En effet, une solution intégrée ne revient pas plus cher que d’investir séparément dans un logiciel CAO, un logiciel FAO, un ERP et un PDM, bien au contraire ! Par ailleurs, en faisant confiance à un seul et unique fournisseur, vous avez la certitude qu’il connaisse bien vos besoins et soit en mesure de fournir une mise en place simple et rapide de la solution intégrée. En cas de problème, vous bénéficiez également d’un service client unique, réactif et efficace, qui connait parfaitement les process de votre entreprise.

 

Vous l’aurez compris : équiper son entreprise d’une solution intégrée CFAO/ERP/PDM comporte de multiples avantages. En premier lieu, c’est un véritable levier pour votre productivité, dont il serait dommage de se priver ! Découvrez comment la chaîne numérique TopSolid CAO/FAO/ERP/PDM vous accompagne au quotidien, pour pousser toujours plus loin le niveau de performance ! Parlez-nous de vos besoins.

 

CFAO : la checklist indispensable pour être sûr de faire le bon choix de logiciel !

CFAO : la checklist indispensable pour être sûr de faire le bon choix de logiciel !

Pour gagner en productivité, rien ne vaut un logiciel de CFAO ! En choisissant un logiciel de CFAO performant, les industriels peuvent améliorer leur productivité, tout en répondant à des exigences de qualité élevées. A condition de choisir le bon outil, adapté à leurs besoins, et proposant les meilleures fonctionnalités du marché. Voici la checklist pour identifier le meilleur logiciel de CFAO.

✓ Le logiciel est compatible avec les formats de fichiers de mes clients

Cela paraît évident, mais ça n’en reste pas moins un point à vérifier, car il n’est pas rare que des logiciels de CFAO utilisent des formats propriétaires. Pour correspondre à vos besoins, la solution logicielle TopSolid utilise le noyau de modélisation géométrique exacte Parasolid, bien connu et fréquemment utilisé en CFAO. Ainsi, en choisissant TopSolid, vous pourrez lire et écrire dans tous les formats ouverts du marché, ce qui garantit l’interopérabilité de vos fichiers avec les principaux systèmes utilisés par vos donneurs d’ordres et vos sous-traitants.

✓ J’ai la possibilité de tester le logiciel avant de l’acheter

Hors de question de choisir son logiciel de façon compulsive. Il convient de préparer son projet en identifiant précisément son besoin, à l’aide d’un cahier des charges. De là, une bonne pratique consiste à identifier une pièce type de votre production, si possible complexe pour appréhender au mieux les capacités des logiciels de CFAO à tester. Il faut ensuite effectuer une pré-sélection de 4 ou 5 logiciels de CFAO et demander une démonstration gratuite. La plupart des éditeurs de logiciels sérieux proposent en effet cette option.

✓ J’ai été pleinement satisfait(e) de la démo

La demande de démo doit vous permettre de comparer les différents logiciels retenus et d’évaluer leurs fonctionnalités techniques au regard de votre pièce type et de vos besoins. Le premier élément à prendre en compte est la capacité du logiciel à programmer efficacement la fabrication de la pièce soumise. Le second concerne l’aptitude du logiciel à s’adapter à votre environnement existant. L’interopérabilité est en ce sens clé : le logiciel doit être en mesure de récupérer tout type de fichier de CAO et de se connecter à d’autres logiciels de type ERP et GPAO, de façon fiable et efficace. A l’issue de la démo, aucune zone d’ombre ne doit subsister. Alors n’hésitez pas à mettre à l’épreuve la personne en charge de la démonstration ! Appuyez-vous sur votre cahier des charges pour être certain que le logiciel vous sera utile au quotidien.

✓ Le logiciel fonctionne correctement avec mes machines

Les besoins en CAO et CFAO sont directement liés à l’activité de l’entreprise. Il est important de comprendre qu’un bureau d’études de produits de décoration n’aura pas les mêmes besoins ou objectifs qu’un outilleur, un avionneur ou un fabricant de machines spéciales. Cependant, peu importe qu’une entreprise soit équipée d’un parc MOCN bois, tôle ou mécanique : elle a besoin d’une solution de CFAO adaptée à ses besoins. Il est donc nécessaire de privilégier un logiciel adapté à son activité, qui intègre des fonctions métiers pertinentes.

✓ J’ai la possibilité de personnaliser et d’upgrader le logiciel

A chaque profession son savoir-faire, à chaque société ses processus : le logiciel de CFAO doit pouvoir prendre en compte les procédures spécifiques qui font toute la force d’une entreprise.  Ne vous contentez pas d’une solution standard : optez pour une solution CFAO personnalisable. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez capitaliser sur votre savoir-faire, afin de bénéficier du meilleur potentiel de productivité.  

La gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid

✓ Je me suis renseigné(e) auprès d’utilisateurs du logiciel

La réputation d’une solution est un élément important à prendre en compte. En ce sens, quoi de mieux que des avis de vrais utilisateurs pour vous aider à cerner le potentiel d’un logiciel ? Lisez les avis d’utilisateurs, consultez les cas clients, et essayez de voir quels sont les éléments positifs ou négatifs qui ressortent d’un utilisateur à l’autre, en privilégiant si possible les avis d’utilisateurs d’un secteur analogue au vôtre.

✓ Je dispose des ordinateurs et de l’infrastructure réseau nécessaire

Avant de vous positionner sur un logiciel, pensez à poser toutes les questions techniques nécessaires. Vous devez par exemple vous assurer de la compatibilité matérielle entre le logiciel et vos ordinateurs, en prenant en compte le système d’exploitation requis et le type de carte graphique nécessaire, pour anticiper tout coût supplémentaire. Appuyez-vous en interne sur les spécialistes de la question, pour être sûr de n’oublier aucun aspect.

✓ Je sais de combien de licences j’ai besoin et pour combien de temps

Achat de licence, location… En matière de logiciels CFAO, plusieurs modèles économiques existent. Si le système de location, sous forme d’abonnement, peut paraître de prime abord attractif, il faut cependant s’en méfier. Certes, l’entreprise a la possibilité de payer en plusieurs fois, mais cumulé dans le temps, le prix de l’abonnement est bien souvent supérieur au prix d’achat d’une licence. En outre, en mode Saas, vous n’êtes pas maîtres de vos données, puisque c’est l’éditeur de logiciels qui en a une maîtrise totale. En cas de coupure momentanée du réseau, vous n’aurez pas accès à votre solution CFAO. L’achat de licence permet pour sa part de s’offrir du sur-mesure, en pensant long-terme. En payant en une seule fois le prix du logiciel, l’entreprise en devient propriétaire et garde un parfait contrôle sur ses données. Cette solution nécessite cependant de disposer de compétences de base pour l’installation, la prise en main et les mises à jour du logiciel. C’est pourquoi il convient de choisir un éditeur qui propose un véritable accompagnement et des sessions de formation.

✓ Je connais le coût du logiciel et du contrat de maintenance

Au-delà du coût du logiciel et du contrat de maintenance, il faut s’assurer de ce que comprend la licence en termes d’accompagnement et de support. Conscient que l’implémentation d’un logiciel de CFAO représente un chantier d’envergure, TOPSOLID accompagne les entreprises de la phase préliminaire du projet CAO/FAO, jusqu’à la mise en place et la prise en main du logiciel. Ainsi, chaque offre TopSolid inclut une formation complète offerte à vos utilisateurs, au sein d’une agence TOPSOLID. En tant que titulaire d’une licence CFAO, vous bénéficiez ensuite d’un support client illimité via la hotline TOPSOLID, pendant une période minimum de 6 mois. Au terme de ces 6 mois gratuits, vous avez la possibilité de souscrire à un contrat de maintenance spécifique, qui vous donnera un accès illimité à un support client dédié. En parallèle, vous accédez régulièrement à de nouvelles formations, pour profiter au mieux de l’évolution des logiciels CFAO de TopSolid. En plus d’une expertise métier approfondie, TOPSOLID s’attache ainsi à développer une relation de proximité avec ses clients, pour vous permettre d’aller toujours plus loin, toujours plus vite. Ces valeurs vous parlent ? Contactez-nous !